Les scénarios de vol en drone

Les pilotes de drones exerçant une activité commerciale sont soumis à une réglementation stricte. En fonction de certains critères on détermine le type de vol correspondant, qu’on appelle scénarios. Les documents liés à la mission doivent mentionner le scénario choisi et le pilote doit le respecter.

les critères sont les suivants:

  • hauteur de vol autorisée
  • distance entre le télé-pilote et le drone
  • poids du drone (accessoires inclus)
  • survol d’une zone peuplée ou non
  • vol à vue ou hors vue (images transmises sur écran ou lunettes – FPV)

Scénario 1 (S1)

Le S1 est le scénario le plus simple à mettre en oeuvre. Il ne nécessite aucune autorisation particulière si les règles sont suivies. Il équivaut aux limites des vols de loisir.

  • La hauteur maximale est de 150m par rapport à l’altitude de décollage
  • Le drone doit être à une distance maximale de 200m du pilote
  • Le poids du drone, tout équipement inclus, ne doit pas dépasser 25kg
  • Le pilote doit avoir son appareil en vue
  • Il s’effectue en zone non peuplée

Il convient aux photo de paysages naturels, de terrains hors agglomération ou aux exterieurs de camping par exemple.

Scénario 2 (S2)

Le vol en S2 nécessite une homologation du drone, qui doit être équipé d’un coupe-circuit pour l’obtenir. Il permet de réaliser des séquences vidéos plus longue puisque la distance par rapport au pilote est augmentée.

  • La hauteur maximale est de 50m par rapport à l’altitude de décollage ou 150m pour les appareils de moins de 2kg, comme le Mavic 2 pro par exemple (voir ma sélection de drone)
  • Le drone doit être à une distance maximale de 1km du pilote
  • Le pilote n’est pas obligé d’avoir son appareil en vue
  • Il s’effectue en zone non peuplée

Ce scénario est moins utilisé du fait de l’homologation nécessaire.

Scénario 3 (S3)

Le vol en S3 est souvent utilisé par les professionnels. Il nécessite au minimum une déclaration en préfecture.

  • La hauteur maximale est de 150m par rapport à l’altitude de décollage
  • Le drone doit être à une distance maximale de 100m du pilote
  • Le pilote doit avoir son appareil en vue
  • Il s’effectue en zone peuplée (personnes ou animaux)
  • Le poids maximum du drone est de 8kg et il doit être équipé d’un parachute s’il pèse plus de 2kg

Il permet la réalisation d’images en agglomération, lors de rassemblement de personnes, centre ville, campings, festivals par exemple.

Attention! En plus de la déclaration de vol en préfecture, d’autres autorisations peuvent être nécessaires, comme auprès d’un aéroport, d’une zone d’entrainement militaire ou pour un vol de nuit par exemple.

Scénario 4 (S4)

Le scénario 4 est probablement celui qui est le moins utilisé. Il présente un intérêt photographique très réduit et nécessite une licence de pilote aéronautique. Peut de pilotes de drones sont habilités à le réaliser.

  • La hauteur maximale est de 150m par rapport à l’altitude de décollage
  • Il n’a pas de distance maximale par rapport pilote
  • Il s’effectue en zone peuplée (personnes ou animaux) mais n’exclue par le survol
  • Le poids maximum du drone est de 2kg
  • Il nécessite une licence de pilote aéronautique justifiant un minimum de 50 heures de vol en tant que commandant de bord et 10h de télépilotage sur le drone exploité

Ce type de scénario est le plus souvent réalisé avec des drones de type “Avion” avec des longues autonomies pour des missions de surveillance.

AEROVIRONMENT RQ-11 RAVEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *